[V&V] Colloque Vice & Vertu 2024 : “Boire dans les pays nordiques et germaniques” (CUNP & Maison de la Recherche, 12-14 juin 2024)

Le premier colloque du projet Vice&Vertu se tiendra du 12 au 14 juin 2024 au Centre Universitaire de Norvège à Paris (CUNP – Maison des Sciences de l’Homme, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris) et à la Maison de la Recherche de Sorbonne Université (28 rue Serpente, 75006 Paris).

Consacré à “boire dans les pays nordiques et germaniques”, ce colloque est l’aboutissement de la première année du projet, ponctuée par 6 séances de séminaire préparatoire. Il est organisé par Arne Bugge Amundsen (Université d’Oslo) et Frédérique Harry (Sorbonne Université / REIGENN).

[CanFac] Quatrième journée du projet “Canon Factory” (CanFac) (8 juin 2024, Campus P. et M. Curie)

L’équipe du projet Émergence Canon Factory (VALE UR 4085 et REIGENN UR 3556, Sorbonne Université) vous invite à la dernière de ses quatre journées d’étude de l’année universitaire, samedi 8 juin, 9h-17h45, salle 24-34-107, Campus Pierre et Marie Curie (4 place Jussieu, 75005 Paris).

Le programme de cette quatrième journée:

9h-9h15 : accueil des participants 

09h15-10h45 (intervention et échanges): Jayrôme C. Robinet, Universität der Künste, Berlin, doctorant, auteur, artiste spoken word, traducteur et Bernard Banoun, Sorbonne Université / REIGENN : Performance “Das Tuch de Babel” et discussion autour de “Sonne in Scherben” (texte présenté au Prix Bachmann, 2023) : plurilinguisme, réalité, fiction, marge et centre. 
Le texte “Sonne in Scherben” est disponible ici.

10h45-11h15 : pause café

11h15-12h45 (intervention et échanges): Christine Meyer, Amiens / CERCLL : « Vers un canon transnational de l’exil et des migrations? »

12h45-14h15 : pause déjeuner

14h15-15h45 (intervention et échanges): Cécile Beaufils, Sorbonne Université / VALE : ” ‘This is a book of spells to be spoken aloud’ (The Lost Spells): Literary Events and Contemporary British Nature Writing.”

15h45-16h15: pause café

16h15-17h45 (intervention et échanges): Soizick Jaffré, Sorbonne Université, autrice, et Eric Chevrel, Sorbonne Université / REIGENN : Le “graphic memoir” A Good Sport (2024), présentation et discussion. 

Les abstracts des communications et les références bibliographiques sont consultables  ici.

tous les renseignements ici.

[CanFac] Deuxième journée du projet “Canon Factory” (CanFac) (3 février 2024, Campus P. et M. Curie)

L’équipe du projet Émergence Canon Factory (VALE UR 4085 et REIGENN UR 3556, Sorbonne Université) vous invite à la seconde de ses quatre journées d’étude de l’année universitaire, samedi 3 février, 9h-16h, salle 24-34-107, Campus Pierre et Marie Curie (4 place Jussieu, 75005 Paris).

Cette journée est consacrée au spoken word et son rapport au canon, aires anglophone et néerlandophone.

La participation est ouverte à toutes et tous mais, pour des raisons de logistique, merci de bien vouloir vous inscrire auprès de kim.andringa@sorbonne-universite.fr avant le 20 janvier.

Le programme de cette deuxième journée:
  • 9h: Accueil des participants
  • 9h15-10h45 (communication et discussion) : Kila VAN DER STARRE, Université d’Utrecht (Pays Bas), “Poetry off the Page, Inside and Outside the Canon”
  • 11h15-12h45 (communication et discussion) : Bastien GOURSAUD, Université d’Amiens / CERCLL, “Reinterpreting the Canon as Oral Tradition in 21st Century British Spoken Word—The Examples of Kae Tempest and Patience Agbabi”
  • 14h15-15h45 (communication et discussion) : John SANNAEE, Université Paris 8 / TRANSCRIT, “Building on a Counter-Canonical Heritage: 21st Century Regional Minority Voices in the British Spoken Word Scene”

Tous les renseignements ici.

[Séminaire Archives manquantes – Saison 2 #1] Marie-Thérèse Mourey: Des archives immatérielles? Le cas de la danse (Maison de la Recherche & zoom, 8 décembre 2023)

Pour la séance d’ouverture de sa deuxième saison, le séminaire “Archives manquantes” accueillera Marie-Thérèse Mourey, professeure émérite à Sorbonne Université (REIGENN), spécialiste d’histoire culturelle des pays de langue allemande et notamment de l’histoire de la danse, pour interroger la question des archives immatérielles.

Couverture des "Archives internationales de la danse", 1935
Couverture des “Archives internationales de la danse”, 1935

Quand? vendredi 8 décembre 2023, 14h-16h30

Où? Maison de la recherche (28 rue Serpente, 75006 Paris), salle D513. Entrée libre.

Le séminaire a lieu en hybride. Nous serons heureux.ses de votre présence à la Maison de la Recherche (entrée libre!), cependant vous pouvez aussi vous connecter par zoom.

Résumé

La question d’une construction de l’histoire littéraire et culturelle à travers les fonds d’archives, ainsi que des « politiques de l’archive », publiques ou privées, dépend largement de la matérialité des archives. Or un problème spécifique et générique est constitué par la danse dans ses différents registres (pratique artistique et spectaculaire ou sociale), à savoir son immatérialité intrinsèque. Du reste, « la » danse, dans ses nombreuses variantes à travers le monde, a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco (et la pratique de la danse allemande également, en 2022). Malgré diverses tentatives de notation du mouvement, la danse demeure un art immatériel et éphémère, qui ne laisse que des traces, des fragments. Tous les documents qui y ont trait d’une manière ou d’une autre sont des « péri-archives », qu’il faut savoir interroger, comme traces écrites et/ ou documentaires, mais aussi comme traces incorporées et mémorielles, ce qui pose des difficultés singulières lorsque l’on fait des recherches sur des périodes anciennes (XVIe-XVIIIe, et même le début du XXe siècle).

Continuer la lecture de « [Séminaire Archives manquantes – Saison 2 #1] Marie-Thérèse Mourey: Des archives immatérielles? Le cas de la danse (Maison de la Recherche & zoom, 8 décembre 2023) »

[CanFac] Première journée du projet “Canon Factory” (CanFac) (18 novembre 2023, Campus P. et M. Curie)

La première journée du projet CanFac aura lieu le samedi 18 novembre 2023, de 9h à 16h, au Campus Pierre et Marie Curie, salle 24-34- 107.

L’U.R. REIGENN est partie prenante du projet “Canon Factory“, projet interdisciplinaire porté par Kim Andringa (U.R. REIGENN) et Guillaume Fourcade (VALE UR 4085). Il est lauréat du dispositif Émergence de Sorbonne Université (2023-2025).

Le programme de cette première journée:
  • 9h: Accueil des participants
  • 9h15-10h45: Table ronde autour de Bernard Banoun (PR, études germaniques, U.R. REIGENN) et Rose Labourie (traductrice): Blutbuch / Hêtre rouge de Kim de l’Horizon. Canonisation, réception et traduction.
  • 11h00-12h30 (communication et échange): Guillaume Fourcade (MCF, études anglophones, U.R. VALE): “Have you read Things Fall Apart?”: Questioning the Canon and Finding a Voice of One’s Own in Chimamanda Ngozi Adichie’s Americanah (2013).
  • 14h-15h30 (communication et échange): Alessandra Ballotti (MCF, études nordiques, U.R. REIGENN): “Enough of That Colonialism Piece of Shit”: Creating the New Greenlandic Canon?

Tous les renseignements ici.

Congrès de l’AGES 2023: “Altérité(s) dans l’espace germanophone” (16-18 novembre 2023)

L’U.R. REIGENN participe à l’organisation du Congrès de l’Association des Germanistes de l’Enseignement Supérieur (AGES) 2023, autour du thème des “Altérité(s) dans l’espace germanophone”. Il aura lieu les 16 et 17 novembre à l’Université Paris-Cité (Amphithéâtre Turing et salle 720 – bâtiment Olympe de Gouges) et le 18 novembre à l’Université Sorbonne Nouvelle (Maison de la Recherche – salle du conseil).

Affiche du film "Anders als die Anderen", affiche du congrès 2023 de l'AGES
(Illustration: “Anders als die Andern (§175)”, D 1919, Anzeige Quelle: DFF – Deutsches Filminstitut & Filmmuseum / Bildarchiv)

→ le programme sur le site de l’AGES.

Parution: Le minimalisme nordique: architecture, arts, design et littérature (Revue Nordiques 44/2023)

Frédérique Harry, Aymeric Pantet et Harri Veivo (dir.): Le minimalisme nordique : architecture, arts, design et littérature. Numéro de la revue Nordiques 44 (2023).
DOI:10.4000/nordiques.7430

Existerait-il un minimalisme nordique ? Sobriété, silence, simplicité et lenteur sont autant de lieux communs qui définissent, souvent de façon réductrice, les arts nordiques.

Pour nourrir le débat et éviter l’écueil stéréotypant, ce numéro 44 de Nordiques propose une réflexion transdisciplinaire sur la notion de minimalisme et ses manifestations dans le Nord. Pour la première fois dans l’espace francophone, des contributions entre arts et histoire sont réunies pour explorer l’espace infini du minimalisme.

le numéro sur OpenEdition Journals.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search