[CR] Antoine Idier: “Politiques des archives LGBTQI+” (CR séminaire Archives manquantes #1, 17 février 2023)

Séance #1 du séminaire « Archives manquantes? Archives et construction de l’histoire culturelle dans l’espace depuis 1945 » le 17 février 2023.

Antoine Idier (Maître de Conférences à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye): “Politiques des archives LGBTQI+. Un fonds à la marge : les collections de Michel Chomarat à la bibliothèque de Lyon”

Avant de présenter l’intérêt du fonds Chomarat à Lyon et d’interroger le statut des archives, Antoine Idier présente ses travaux de recherches sur les archives LGBTQI+ à partir de son ouvrage : Archives des mouvements LGBT+, publié le 24 octobre 2018 aux éditions Textuel.

L’objectif des Archives des mouvements LGBT+ était de donner à voir des archives qui sont rarement reproduites dans les livres de recherche et de participer à complexifier le débat sur les archives LGBT+. Historiciser la problématique des archives LGBT+ met en évidence l’importance de la conservation de ces archives pour écrire l’histoire des groupes minorisés. Il faut rappeler que des archives LGBT+ existent déjà grâce à des initiatives militantes, ce qui posent par ailleurs la question d’une opposition supposée entre archives publiques et initiatives communautaires ou militantes dans leur légitimité et leurs différentes stratégies de conservation. Revenir sur les archives dans le temps permet de d’interroger le rôle du passé dans la construction de l’identité politique contemporaine des groupes minorisés. Les archives ne prenant leur sens que dans le regard qu’on leur porte et les questions qu’on leur pose, les Archives des mouvements LGBT+ tâche d’éviter toute essentialisation des archives présentées.

Continuer la lecture de « [CR] Antoine Idier: “Politiques des archives LGBTQI+” (CR séminaire Archives manquantes #1, 17 février 2023) »

Publication: Dossier “Réseaux poétiques. Postmodernité continuée dans la poésie de langue allemande depuis 1980” (Études germaniques 77/2022, n°4 [308])

Réseaux poétiques. Postmodernité continuée dans la poésie de langue allemande depuis 1980. Dossier coordonné par Françoise Lartillot (Université de Lorraine / CEGIL), Bernard Banoun (Sorbonne Université / REIGENN), Achim Geisenhanslüke (Goethe-Universität Frankfurt/Main), Werner Wögerbauer (Nantes Université / CRINI). Études germaniques 77 (2022), n°4 [308].

Couverture de la revue Études germaniques n°308
Couverture de la revue Études germaniques n°308

le numéro sur Cairn

La notion de réseau, prise au sens large et pour partie métaphorique, s’impose durant les années quatre-vingt-dix du XXe siècle comme outil pour penser la modernité. Elle permet de saisir à la fois l’organisation interactionnelle donnant lieu à des structurations de sens à une époque donnée et la manière dont cette époque articule sa compréhension d’elle-même à travers le mode d’organisation établie, voire construite en miroir d’époques précédentes.

Cette approche permettrait-elle de surmonter l’image de désolation que l’on peut retirer de réflexions récentes sur l’histoire de la poésie à partir de la fin des années quatre-vingt du XXe siècle? Suivant ces dernières, la poésie formerait durant cette période un ensemble chaotique et bigarré n’offrant aucune prise ni lisibilité. Pourrait-on toutefois trouver le moyen d’établir des sémantiques partagées en se fondant notamment sur le carrefour déjà énoncé du sociologique et de l’épistémologique auquel on ajouterait l’esthétique? C’est l’hypothèse poursuivie par les auteurs représentés dans notre volume, qui voient en outre dans l’ouvrage de Christian Metz sur plusieurs poétiques contemporaines une exploration pionnière de cette question.

Continuer la lecture de « Publication: Dossier “Réseaux poétiques. Postmodernité continuée dans la poésie de langue allemande depuis 1980” (Études germaniques 77/2022, n°4 [308]) »

[Séminaire Archives manquantes #1] Antoine Idier: Politique des archives LGBTQI+ (Maison de la Rechercher & Zoom, 17 février)

Extrait d'une lettre exposée dans l'expisition de la bibliothèque municipale de Lyon

Le séminaire “Archives manquantes? Les archives et la construction de l’histoire littéraire et culturelle dans l’espace germanophone depuis 1945” accueille pour sa première séance Antoine Idier (Sciences-Po Saint-Germain-en-Laye / CESDIP, Paris): « Politiques des archives LGBTQI+. Un fonds à la marge: les collections Michel Chomarat à la bibliothèque de Lyon. » La séance sera animée par Jean-François Laplénie (REIGENN & Philomel).

Le compte rendu de la séance est à lire ici.

Affiche de l'exposition Dans les marges
Affiche de l’exposition Dans les marges

Quand? 17 février 2023, 14h-16h30

Où? Maison de la Recherche (28 rue Serpente, 75006 Paris), salle D323.

Le séminaire a lieu en hybride. Nous serons heureux.ses de votre présence à la Maison de la Recherche, cependant vous pouvez aussi vous connecter par zoom: https://univ-nantes-fr.zoom.us/j/84533401158 (ID de réunion : 845 3340 1158).

notre invité

Antoine Idier est maître de conférences en science politique à Sciences-Po Saint-Germain en-Laye. Il est notamment l’auteur des ouvrages : Les Alinéas au placard. L’abrogation du délit d’homosexualité (Éditions Cartouche, 2013); Les Vies de Guy Hocquenghem. Politique, sexualité, culture (Éditions Fayard, 2017); Archives des mouvements LGBT+. Une histoire de luttes (Éditions Textuel, 2018) et Pureté et impureté de l’art. Michel Journiac et le Sida (Éditions Sombres Torrents, 2019). Il a également édité un recueil d’articles de Guy Hocquenghem, Un journal de rêve (Éditions Verticales, 2017) et les écrits du cinéaste expérimental Yann Beauvais, Agir le cinéma (Presses du réel, 2022). Il a été commissaire de l’exposition “Dans les marges. Trente ans du fonds Michel Chomarat à la bibliothèque de Lyon”, bibliothèque de la Part-Dieu, Lyon (2022-2023).

Le site de l’exposition Dans les marges

Le programme du séminaire

→ Sur des sujets connexes:

  • jeudi 23 février 2023, 14h-16h: Séminaire “Penser le samizdat”, saison 3: “Le samizdat et après” (Hélène Camarade, Xavier Galmiche, Luba Jurgenson, Sorbonne Université et Université Bordeaux Montaigne): Mathieu Lericq: Un murmure de l’Histoire? Exhumer les archives de l’homosexualité en Pologne populaire (1970-1990). Centre Malesherbes (108, boulevard Malesherbes 75017) et Zoom.
  • mercredi 22 mars 2023, 18h30-20h: “Les pointes perché.es: l’archive comme militantisme“, dans le cadre de l’exposition “Exposé.es” (d’après Ce que le sida m’a fait d’Elisabeth Leibovici), 17 février-14 mai 2023, au Palais de Tokyo, Paris.

[Projet Genre & avant-gardes] Conférence: Anne Tomiche, “Avant-garde, genre et manifestes” (Aix Marseille Université, 9 février 2023)

Conférence: Anne Tomiche, “Avant-garde, genre et manifestes” (Aix Marseille Université, 9 février 2023).

Cette séance s’inscrit dans le cadre du cycle de manifestations sur les avant-gardes et le genre, organisé avec le soutien du dispositif “Bourgeon 2023” (Université Lyon 3), par Susanne Böhmisch (Aix Marseille Université), Cécile Chamayou-Kuhn (Université de Lorraine), Sibylle Goepper (Université Jean Moulin Lyon 3), Agathe Mareuge (Sorbonne Université / REIGENN) et Elise Petit (Université Grenoble Alpes).

Anne Tomiche, directrice, avec Frédéric Regard, du réseau interdisciplinaire d’études sur le genre Philomel – Initiative Genre de Sorbonne Université, prononcera une conférence sur “Avant-garde, genre et manifestes”.

La séance aura lieu à Aix-en-Provence (campus Robert Schuman) et sera modérée par Susanne Böhmisch (AMU, organisatrice des Jeudis du genre) et Agathe Mareuge.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search