[CR] Antoine Idier: “Politiques des archives LGBTQI+” (CR séminaire Archives manquantes #1, 17 février 2023)

Séance #1 du séminaire « Archives manquantes? Archives et construction de l’histoire culturelle dans l’espace depuis 1945 » le 17 février 2023.

Antoine Idier (Maître de Conférences à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye): “Politiques des archives LGBTQI+. Un fonds à la marge : les collections de Michel Chomarat à la bibliothèque de Lyon”

Avant de présenter l’intérêt du fonds Chomarat à Lyon et d’interroger le statut des archives, Antoine Idier présente ses travaux de recherches sur les archives LGBTQI+ à partir de son ouvrage : Archives des mouvements LGBT+, publié le 24 octobre 2018 aux éditions Textuel.

L’objectif des Archives des mouvements LGBT+ était de donner à voir des archives qui sont rarement reproduites dans les livres de recherche et de participer à complexifier le débat sur les archives LGBT+. Historiciser la problématique des archives LGBT+ met en évidence l’importance de la conservation de ces archives pour écrire l’histoire des groupes minorisés. Il faut rappeler que des archives LGBT+ existent déjà grâce à des initiatives militantes, ce qui posent par ailleurs la question d’une opposition supposée entre archives publiques et initiatives communautaires ou militantes dans leur légitimité et leurs différentes stratégies de conservation. Revenir sur les archives dans le temps permet de d’interroger le rôle du passé dans la construction de l’identité politique contemporaine des groupes minorisés. Les archives ne prenant leur sens que dans le regard qu’on leur porte et les questions qu’on leur pose, les Archives des mouvements LGBT+ tâche d’éviter toute essentialisation des archives présentées.

Continuer la lecture de « [CR] Antoine Idier: “Politiques des archives LGBTQI+” (CR séminaire Archives manquantes #1, 17 février 2023) »

[Regards] Claire Selosse: Christoph Martin Wieland, médiateur des contes de fées français

Les contes de fées racontent des histoires merveilleuses et divertissantes en prose. Christoph Martin Wieland (1733-1813), grand amateur du Cabinet des Fées, en apprécie la lecture, c’est pourquoi l’étude des apports français dans son œuvre littéraire ne peut faire l’économie du rôle des contes de fées français dans son processus créatif. Le présent texte propose une analyse de deux œuvres majeures dans la réception des contes de fées par Wieland : Die Abenteuer des Don Sylvio von Rosalva (Les Aventures merveilleuses de Don Sylvio de Rosalva), roman paru en 1764, et le recueil de traductions et d’adaptations publié 30 ans plus tard, Dschinnistan (1786-1789).

Les contes de fées (Feenmärchen) que Wieland découvre dans les années 1760 sont des contes d’auteur ou contes littéraires (Kunstmärchen) destinés au divertissement d’un public lettré. Wieland les lit et commente dans les salons littéraires du comte de Stadion au château de Warthausen, aux côtés d’érudits aristocrates comme son ancienne fiancée Sophie La Roche. Les plus marquants de ces contes sont ceux de Marie-Catherine d’Aulnoy, d’Henriette-Julie de Murat ou les Contes des Milles et une nuits d’Antoine Galland.

Continuer la lecture de « [Regards] Claire Selosse: Christoph Martin Wieland, médiateur des contes de fées français »

[CR] Guillaume Reussner (Sorbonne Université): “Théâtres documentaires à l’ère de la brutalisation des sociétés : le représentable et le politique” (CR du séminaire doctoral, 6 mai 2021)

Séance du séminaire doctoral organisée par Bernard Banoun le 6 mai 2021

Guillaume Reussner (Sorbonne Université): “Théâtres documentaires à l’ère de la brutalisation des sociétés : le représentable et le politique”

Guillaume Reussner est doctorant à la Sorbonne Université dans l’équipe REIGENN (U.R. 3556) sous la direction de Bernard Banoun. Sa thèse porte sur deux œuvres de théâtre documentaire : Die letzten Tage der Menschheit (1915-1922) de Karl Kraus et Die Ermittlung (1964-1965) de Peter Weiss.

Ce corpus à double focale n’est pas une étude d’influence. L’Instruction de Weiss sur les procès d’Auschwitz, fragment publié d’un projet inachevé de réécriture de la Divina commedia de Dante, n’a pas d’inspiration directe dans les Derniers Jours de l’Humanité de Kraus, qui a pour thème les errements politiques et journalistiques de la société austro-allemande lors de la Première Guerre mondiale. Guillaume Reussner adopte néanmoins une approche comparatiste et veut montrer les enjeux théâtraux et historiques de deux pièces de théâtre documentaire racontant l’horreur du monde. Ces deux pièces sont emblématiques des formes prises par les dramaturgies documentaires et interrogent la tension entre authenticité revendiquée des sources documentaires et création littéraire par la mise en fiction. Continuer la lecture de « [CR] Guillaume Reussner (Sorbonne Université): “Théâtres documentaires à l’ère de la brutalisation des sociétés : le représentable et le politique” (CR du séminaire doctoral, 6 mai 2021) »

[CR] Vincent Platini (U Kassel): Enquête sur une littérature méprisée: le Krimi du Troisième Reich (CR séminaire doctoral, 11 mars 2021)

Séance du séminaire doctoral organisée par Bernard Banoun le 11 mars 2021

Vincent Platini (U Kassel): Enquête sur une littérature méprisée: le Krimi du Troisième Reich

Vincent Platini est romaniste à l’université de Cassel (Universität Kassel). Après son doctorat en littérature comparée à Paris-Sorbonne en 2010, il s’est consacré à l’étude du divertissement populaire et du roman policier sous le IIIe Reich, à la Freie Universität de Berlin. Il présente les résultats de ses travaux publiés en 2014 sur le genre policier (Kriminalroman ou Krimi).

L’étonnement de Vincent Platini face à une lacune sur l’étude du Krimi après la période de Weimar fut le point de départ de ses travaux. En tant que littérature ‘de divertissement’ (Unterhaltungsliteratur) associée à la culture de masse, le Krimi est parfois considéré avec dédain, mais le Krimi du IIIe Reich est aussi regardé avec méfiance. Très peu documenté après 1933 voire présenté comme inexistant, il se trouve dans un angle mort de la recherche, qui a pu être aggravé par une suspicion de contamination idéologique. En effet, il fut souvent soupçonné de diffuser une propagande implicite du régime nazi. Continuer la lecture de « [CR] Vincent Platini (U Kassel): Enquête sur une littérature méprisée: le Krimi du Troisième Reich (CR séminaire doctoral, 11 mars 2021) »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search