Colloque international Thomas Brasch (Paris, 20-22 octobre 2022)

„woanders – aber wo nur, wo, wo“. Colloque international Thomas Brasch. À la croisée des arts, entre l’Est et l’Ouest, organisé par Florence Baillet (Université Sorbonne Nouvelle) et Bernard Banoun (Sorbonne Université). Paris (Institut Goethe, Maison Heinrich Heine et Maison de la recherche de la Sorbonne Nouvelle, 20, 21 et 22 octobre 2022).

→ le colloque sur le site de l’Université Sorbonne Nouvelle / CEREG.

Présentation
Portrait de Thomas Brasch en 1976
, photo de Roger Melis
Thomas Brasch, 1976 © Roger Melis Nachlass

Vingt ans après sa disparition, Thomas Brasch (1945-2001) est un artiste dont le travail n’a toujours pas été abordé dans toute son ampleur et sa diversité. Poète, dramaturge, scénariste, cinéaste, traducteur, il a sans doute été en partie occulté, tant en Allemagne qu’en France, par la célébrité de Heiner Müller, mais c’est peut-être aussi – en plus de sa biographie de transfuge de RDA vers la RFA en 1977 après l’affaire Biermann – le caractère inclassable de son œuvre entremêlant obstinément l’intime, le social et le politique, ainsi que l’inachèvement de projets comme Mädchenmörder Brunke qui expliquent cette relative méconnaissance; l’histoire éditoriale révèle aussi de frappants décalages et retards.

Affiche colloque Thomas Brasch 20-22 octobre 2022
Affiche colloque Thomas Brasch 20-22 octobre 2022

Ce colloque poursuit deux objectifs : il vise à aborder le plus grand nombre d’aspects possibles des activités de Brasch ; il entend le faire connaître du public français (y compris grâce à la publication qui suivra).

L’œuvre poétique, dont une grande partie n’a été éditée qu’en 2015 dans « Die nennen das Schrei », l’œuvre dramatique (la partie la plus connue de son œuvre), l’œuvre narrative avec – après Vor den Vätern sterben die Söhne – le monumental Mädchenmörder Brunke, l’œuvre cinématographique et les scénarios non réalisés, l’activité de traducteur – tous ces pans de son travail seront abordés en incluant une perspective transmédiale et transnationale qui permettra de dépasser les contextes de production et de réception allemands (à l’Est, à l’Ouest et dans l’Allemagne unifiée) et prendra en compte notamment le rapport d’une part aux avant-gardes soviétiques, d’autre part aux États-Unis, et les questions de traduction.

Un regard sera porté en particulier sur les archives : quels inédits ? Quels premiers textes ? À quoi ressemblait la bibliothèque de Brasch ?

Organisation et partenariats

Ce colloque international est organisé par Florence Baillet, Professeure en littérature et théâtre germanophones à l’Université Sorbonne Nouvelle, et Bernard Banoun, Professeur de littérature allemande à Sorbonne Université.

Il aura lieu en partenariat avec la Maison Heinrich Heine, l’Institut Goethe et le DAAD, avec la participation des chercheurs Carola Hähnel-Mesnard (Lille), Martina Hanf (Berlin), Anne Lemonnier-Lemieux (Lyon), Hannah Markus (Berlin), Kristin Schulz (Berlin), Marielle Silhouette (Paris), Matthias Steinle (Paris), Bénédicte Terrisse (Nantes), Insa Wilke (Berlin).

Il sera accompagné de projections de films de/ sur Thomas Brasch et d’une table ronde au cours desquelles interviendront Christoph Rüter (réalisateur), Michel Bataillon (dramaturge, traducteur), Marion Brasch (écrivain), Jürgen Kuttner (metteur en scène) et Ruth Orthmann (metteure en scène, traductrice).



Citer ce billet
U.R. REIGENN (2022, 6 septembre). Colloque international Thomas Brasch (Paris, 20-22 octobre 2022). Ailleurs germaniques, nordiques et néerlandophones. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tkif

U.R. REIGENN

Unité de recherche 3556 REIGENN (Sorbonne Université - Faculté des Lettres)

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search